7 podcasts à écouter pour les enfants : la sélection Narrason

Écouter des podcasts ne doit pas seulement être une alternative pour détourner les enfants des écrans. La narration audio à ceci de particulier qu’elle permet une expérience sonore immersive complète dans une histoire. Ces récits doivent permettre aux enfants de voyager dans l’extraordinaire grâce aux sons et aux sensations qu’ils procurent.
Article rédigé par :

7 podcasts à écouter pour les enfants : la sélection Narrason

La narration audio : il y a différentes formes pour raconter des histoires

« Dans ma tête, je voyais ce qu’elle voyait » dit cette fillette après avoir écouté le conte d’Anderson La petite fille aux allumettes.
Les enfants de plusieurs classes expriment leurs émotions et évoquent la pauvreté et la solitude avec une grande simplicité. Ces retours ont été provoqué par un conte que tout le monde connait. Faire du documentaire en radio est un vaste chantier. Les semaines défilent et on se retrouve vite avec des heures de rush.

Pour la qualité du montage, le rendu de l’immersion dans la classe et la posture très respectueuse d’Elise Andrieu qui a mené cette enquête, je vous recommande chaleureusement d’écouter « Les pieds sur terre : La petite fille aux allumettes ». Il a été réalisé par Annabelle Brouard, grande figure de la réalisation-radio chez France Culture.

Les adultes ont souvent la fâcheuse tendance à penser que raconter une histoire, c’est facile. « Rien de compliqué, il suffit de lire, un point c’est tout » diraient-ils en haussant les épaules. Mais c’est se méprendre sur l’acuité auditive des enfants. C’est un public intransigeant ! Impossible de se contenter de simplement leur « raconter des histoires ».

Alors quand nous, les adultes, avons en tête de construire une narration audio, il faut être précis et exigeants pour satisfaire des oreilles très curieuses qui peuvent vite décrocher leurs écoutes.

Pourquoi cette sélection ? Je vous recommande ces Podcasts pour plusieurs raisons mais la première c’est parce qu’ils ont été approuvés par plein d’enfants qui m’entourent. Je vous explique les raisons techniques un peu plus loin. En tous cas, tous ces Podcasts (ou émissions appelez ça comme vous voulez) mêlent une écriture construite et des réalisations sonores immersives qui font la qualité de la production de podcast jeunesse. Il m’a semblé que cette diversité des formes était très intéressante à vous communiquer.

La sélection

1. El Kapoutchi

Qui est le plus grand de tous les méchants ? C’est El Kapoutchi bien sûr ! Les histoires de méchants, c’est hilarant. Pourquoi ? Parce que c’est improbable. Improbable ? Pas si sûr quand on écoute cette excellente réalisation canadienne ! Parce qu’on y croit vraiment aux bêtises qu’El Kapoutchi imagine pour embêter les enfants. Les sons qui accompagnent les sottises permettent de se laisser entourer par ces histoires marrantes. Ce Podcast est un de mes favoris au format fiction. Il est intemporel. Ce que je trouve remarquable, c’est surtout la virtuosité de l’écriture et l’interprétation d’Alexandre Courteau, tout autant fabuleuse. 

2. Les odyssées

Comprendre l’Histoire avec une histoire et un paquet de dérision, c’est aussi un ingrédients proposé par « Les Odyssées » de France Inter. Laure Grandbesançon qui en est la créatrice adore les gros bruitages de cinéma, elle en fait des caisses et il faut bien l’avouer avouer, les enfants adorent ça ! Son écriture est très à portée et elle s’adresse vraiment à eux. Cet épisode est super :

3. Les nouvelles aventures de Cornebidouille

La Sorcière Cornebidouille fait des choses carrément dégoûtantes ! Beeeeurk diront les enfants ! Et s’ils en redemandent, c’est que le pari est gagné ! Pas si simple d’adapter en audio cette série graphique de l’Ecole Des Loisirs. Pari presque trop facile à relever pour l’autrice radio Sabine Zovighian et le réalisateur Samuel Hirsh qui officient d’ordinaire chez Arte Radio. Une série toute en musique et très réfléchie du point de vue de la narration pour avancer dans l’histoire étape par étape. La chanson de Pierre que je vous ai mis ici est extraite de la série, le reste est à retrouver sur la chaine payante de l’éditeur (ça permet d’ouvrir la question du financement de la fiction radio pour la jeunesse en France)…

4. Les Anti-leçons pour enfants PAS sages du Père ELNO

Bloom a bien compris ! Ce n’est pas parce que l’on parle de crottes de nez et de crottes de fesses que les histoires doivent être simplettes. Vous recherchez ici des contes pour les enfants sages ? Passez votre chemin !

Une écriture bien savoureuse.

5. Les p’tites histoires

Des histoires de voyages, des quêtes et des aventures pour grandir ! On écoute le soin des auteur.rice.s à construire des histoires qui font sens pour les enfants. Il y a de la tendresse, de l’amitié et du suspens… Typiquement le genre d’histoire dont on veut connaître la fin et ça tombe bien il y en a plein !

6. La grande histoire de Pomme d’Api

Lire de belles histoires est plus difficile que ce qu’il n’y paraît. Il s’agit de trouver le ton, le rythme, d’incarner des voix si l’histoire comporte plusieurs personnages. 

La grande histoire de Pomme d’Api est  une publication quasi légendaire. Il est souvent difficile de se défaire de ces magazines même si certains ne tiennent plus vraiment debout du fait de leur agrafes perdues. La sélection des auteurs et autrices qui les composent ainsi que les illustrations requièrent toute l’attention des éditrices. J’ai eu l’occasion de voir tout ça de très près et c’était passionnant mais ce n’est pas pour ça que je vous propose ce Podcast, ce qui m’intéresse ici c’est que ce Podcast est lu par des mamans de petits lecteurs ce qui me touche particulièrement pour en être une.

7. Quand je serai grand, je serai musicien

Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand.e ? Pas facile de répondre. Et si écouter des adultes raconter leur propre histoire pouvait inspirer les enfants ? Parce que finalement, les vraies histoires sont aussi bien que celles inventées. 

Une série pas piquée des vers avec des musiciens qui jouent tous le jeu de s’adresser en toute sincérité aux enfants. Admirable ! Sans surprise, voici mon préféré :

Libérer les imaginaires

Qu’il s’agisse d’histoires totalement inédites ou d’adaptations, les Podcasts pour la jeunesse ont devant eux un champ d’exploration immense.
Pour illustrer la ville, il faut être inventif et ne pas utiliser que des bruits de ville par exemple, des bruits qui évoquent l’industrie. Pour continuer sur les villes, elles sont associées à la couleur grise, mais aussi à l’idée de répétition. Cela peut nous faire penser aux films en noir et blanc de Fritz Lang (Métropolis) ou encore à ceux de Chaplin (Les Temps modernes), où la ville est un monstre mécanique, industriel et répétitif.
Le défi principal est de réussir à associer des sons à des expressions pour les colorer, les faire émerger. Les imaginaires pourront alors se mettre en route !

Je reviendrai régulièrement ici vous parler de création sonore dédiée à la jeunesse avec mon équipe.
Profitez bien de cette liste et partagez-la abondamment.